Страница:L. N. Tolstoy. All in 90 volumes. Volume 38.pdf/324

Материал из Викитеки — свободной библиотеки
Перейти к навигации Перейти к поиску
Эта страница не была вычитана


De sorte que la seule chose raison[n]able que nous pouvons faire ici dans notre réunion c’est de nous adresser non pas au[x][1] gouvernements, mais aux hommes à tous les hommes: aux grandes masses en leur montrant tous[2] le mal qu’ils se font à eux rnême[s] en obéissant aux gouvernements qui les obligent à commet[t]re des meurtre[s] ou à être prêt[s] à les commet[t]re, de même qu’aux gouvernements en leur montrant toute[3] l’immoralité de leur activité.

C’est la seule chose que nous pouvons faire si nous ne voulons pas nous borner à de vains discours et fair[e] quelque chose. Et la chose n’est nullement difficile. Il ne nous est pas nécessaire d’inventer de nouvelles théories pour parer au[x] maux de la guerre. La seule chose qui est nécessaire c’est de ne pas[4] faire semblant que nous ne voyons pas de quoi il est question quand il est question de la guerre et de dire[5] pleinement la vérité qui est tellement connue qu’on a honte de la répéter qu’il est non seulement criminel mais bête pour un être raisonable de tuer de gaieté de coeur des êtres qui ne v[ou]s ont fait aucun mal que vous ne connais[sez] pas, seulement parceque certains personnag[es] qui s’appellent rois, empereurs, Président le désirent.

⟨Pour bien comprendre le dégré de superstition, suggestion, et tromperie employés par les gouvernant[s] sur les masses et contre lesquels nous sommes appelés à réagir, représentons nous un homme du peuple[6] libre de toute tromperie et suggestion et le même homme après son internation au régiment.

L’homme est à la maison et est occupé à ses affaires. On vient chez lui et on lui dit: voilà un fusil, prend le et va tuer l’homme que je te désignerai. Parmi mille hommes il est douteux que puisse se trouver un seul qui sous les plus terribles menaces puisse consentir à[7] commet[t]re ce meurtre. Mais ce même homme est incorporé dans un régiment. On l’habille comme des milliers d’hommes qui sont dans les mêmes conditions, on le fait marcher, courir, sauter[8] au cable, et après des mois, un an peut être, l’homme est préparé à faire tout ce qu’on exigera de lui: il tuera tous ceux qu’on lui ordonnera de tuer. Voilà la superstition, la tromperie, la suggestion que nous devons détruire. —⟩[9]

Mais on me dira, que l’état est impossible sans armées, et l’homme n’a jamais vécu hors l’état. Donc l’armée qui sauve[10] l’état est indispensable pour la vie des peuples.

  1. Зачеркнуто: petit nombre des
  2. tous переделано из: tout.
  3. Зач.: ⟨la⟩ l’horreur de leur
  4. Зач.: cacher
  5. Зач.: apeler, написанное над строкой; восстановлено: dire.
  6. Зач.: avant et après за reception dans l’armée.
  7. Зач.: faire ce qu’on exige
  8. Зач.: tirer au canon
  9. Заключенное в ломаные скобки отчеркнуто на полях с пометкой: п[ропустить].
  10. В подлиннике: sautent
314